Togo : Même les femmes enceintes grognent dans les rues

0
203

 

Elles en ont assez de se retrouver seules dans les hôpitaux publics, sans médecins ni infirmiers. Ces femmes enceintes ont décidé ce matin de se faire entendre dans la rue à Lomé.

 

Les médecins sont en grave sèche depuis la semaine dernière. Difficile de se faire soigner dans les hôpitaux publics au Togo. Même le service minimum est rare.Le gouvernement se mure dans un silence face à cette situation qui met en péril la vie des pauvres citoyens.

 

N’en pouvant plus, ces femmes enceintes sont sorties dans la rue qui mène à la devanture principale du CHU Sylvanus Olympio. « Comment peut-on nous laisser dans l’état dans lequel nous sommes ? Nous comprenons les médecins qui réclament des matériels pour nous soigner. Il faut que le gouvernement réagisse. Trop c’est trop », a confié l’une d’entre elles.

 

Visiblement, plus rien ne va dans ce petit rectangle dirigé depuis 50 ans par les Gnassingbé. Tous les secteurs sont paralysés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here