Togo/Alpha Conde : « Nous ne devons pas être un syndicat des chefs d’Etat complaisants »

0
143

Les travaux sont en cours à l’hôtel 2 Février de Lomé, où les deux facilitateurs rencontrent les parties prenantes à la crise politique togolaise, née depuis le 19 août 2017. Lors de la cérémonie d’ouverture ce matin, le président de la Guinée, Alpha Conde a été clair sur sa position.

« Nous ne devons pas être des chefs d’Etat complaisants. Nous ne venons pas au Togo pour être solidaires de tel ou tel. Nous ne venons pas non plus en donneur de leçon. Mais notre objectif est d’accompagner la classe politique togolaise, mouvance présidentielle comme de l’opposition, à trouver une solution pacifique pour le bonheur du peuple togolais », a affirmé Alpha Conde.

Pour lui, il faut que chaque partie fasse des concession afin que la crise soit rapidement résolue. « Que chacun accepte de faire des concessions nécessaires pour que les manifestations cessent. Quand on montre des manifestations sur France24 et autres, toute suite, des investisseurs hésitent, et ce n’est pas bon », a-t-il souligné.

Le président guinéen précise ensuite : « En tout cas, nous serons impartial, nous venons en frère, parce que quand la case de ton voisin brûle et tu ne l’éteins pas, le feu va atteindre aussi ta case. Nous avons donc intérêt à la paix pour le développement du peuple togolais ».

Nous y reviendrons !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here