RDC : Marie Ange Mushoibeka très en colère contre les Etats-Unis

0
238

 

Ils sont sept (07) au total. Six (06) citoyens congolais et deux (02) Zambiens. Chaînes aux reins et aux chevilles, menottes aux poignets, ils ont atterri à l’aéroport de Njili (RDC) à bord d’Us Immigration, l’avion qui les transportait. On leur a fait porter des couches dans lesquelles ils sont contraints de faire des besoins pendant leur voyage.

 

Des actes qualifiés d’« inadmissibles » par Marie Ange Mushoibeka, ministre congolaise des Droits Humains. Elle décide alors de les réembarquer à bord de du même appareil pour les retourner aux Etats-Unis où ils sont à nouveau remis dans les centres de détention, attendant de se voir expulser encore une nouvelle fois au Congo.

 

Rappelons qu’il existe un accord entre les Etats-Unis et le Congo pour accueillir tous les Noirs sans papiers expulsés du pays de l’Oncle Sam.

 

Cophie DHEY

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here