Le « DJ Adom » coupe le son au SYNPHOT !

0
362

 

Au Togo, difficile d’être syndicaliste sous un régime cinquantenaire en perte de vitesse. Soit on te pourchasse comme un gibier, t’arrête et te jette en prison sans autre forme de procès, soit on te met constamment sous menaces et intimidations.

 

Le Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a encore fait l’amère expérience vendredi lors de son assemblée générale au CHU Sylvanus Olympio. Le DG de l’hôpital, le Lieutenant-Colonel Wiyao Adom Kpao n’a trouvé mieux que de débarquer dans la réunion, de confisquer le micro et débrancher les baffles.

 

La raison évoquée, c’est que les médecins en grève font trop de bruit dans l’hôpital. Et, selon lui toujours, ils n’ont pas droit d’utiliser le courant de l’hôpital pour faire leur réunion. Des arguments légers qui ne convaincra que ceux pour qui il pense faire du bien.

 

Mais les médecins, déterminés à obtenir gain de cause, ont dû s’acheter un mégaphone pour continuer la l’assemblée générale qui a décidé la reconduction de la grève sèche la semaine prochaine.

 

« Ce sont ces comportement des responsables d’institutions du pays, qui font qu’on nous traite de pays de merde… », a déploré un médecin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here