Pas de dissension au sein de l’opposition

0
589

Cette suspicion est née à partir du moment où certains leaders, au lieu de ne s’en tenir qu’au retour à la constitution de 92 et le vote de la diaspora, comme stipulé dans les revendications initiales, évoquent le départ immédiat du chef de l’Etat actuel. Cette « inconstance » a emmené certains médias à affirmer cette thèse de dissension.


Faux ! rétorque Dr François Kampatib de l’ADDI, parti membre de la coalition de l’opposition. Selon lui, du moment où l’opposition n’est pas constituée que d’un seul parti politique, et donc d’un seul leader, il va de soi qu’il y ait quelques petites différences dans les interventions. Ce qui ne devrait pas être interprété comme de la dissension.


Malgré cela, « nous avons des soutiens, la communauté internationale ne s’intéresse à un peuple que si celui-ci prend son destin en main », a-t-il rappelé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here