Afrique du Sud : A peine commencé, le procès de Jacob Zuma a été reporté en juin prochain

0
130

Il comparaissait ce vendredi matin, devant un tribunal de Durban, dans une affaire de vente d’armes.Seize (16) chefs d’accusation pèsent contre l’ancien président sud-africain. Le procès a été reporté au 08 juin 2018.

L’affaire remonte en 1990, Jacob Zuma était encore au poste du vice-président du pays. L’Afrique du Sud avait souhaité moderniser son armée. Jacob Zuma est accusé d’avoir touché, en échange de son soutien, près de 280 000 euros de Thalès, un groupe français en lice, à l’époque parmi tant d’autres.

L’audience aura duré douze (12) minutes. Face aux juges, l’ancien Chef de l’Etat clame son innocence. Devant le port de Durban, à sa sortie du tribunal, il s’est adressé à près de 2000 partisans venus le supporter. Il dénonce un procès politique, assure qu’il fera appel.

Pour ses supporters qui ont promis de prendre d’assaut encore une nouvelle fois, le port de Durban, le 08 juin prochain, ce report est une demi-victoire.

Jacob Zuma comparaissait ce matin, au côté d’un coaccusé, un représentant de Thalès.

Cophie DHEY

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here